L’eau du robinet est-elle toxique à Parakou?

L’enquête s’ouvre sur des éléments d’archives datant de 2008 montrant la qualité inquiétante de l’eau sortant des robinets à Parakou. L’eau présentait une couleur rouille avec souvent des particules au fond des verres. Les explications fournies par le Directeur Régional de la SONEB se veulent rassurantes. Cette teinte serait due à une forte concentration du manganèse en 1999 sur le fleuve Okpara qui abrite le barrage d’où la SONEB approvisionne la ville de Parakou.
A ce jour, la teinte n’a pas encore complètement disparue et les inquiétudes des consommateurs demeurent. Nous nous sommes alors rendu dans un des plus grands quartiers de la ville de Parakou où, pour n’avoir pas apprécié le goût et l’odeur de d’eau de javel qui sortait du robinet, une famille a pris la décision de stocker l’eau de pluie et de s’en servir pendant une semaine, espérant que l’eau de la SONEB s’assainirait pendant ce temps. Or, d’après le technicien chargé de traiter l’eau de la SONEB, l’odeur de l’eau de javel n’est que le signe de la potabilité de l’eau.

Par Gaston Yamaro

Diffusion :
Radio ARZEKE FM : vendredi 18 février 2011 à 10h et 17h
Samedi 19 février 2011 à 11h

Lire la suite du résumé

Ecouter l’émmission Partie 1 et Partie 2